Sur ce site...

Vous trouverez...

Prix des Lecteurs Corréziens 2021 / 2022

Portrait de Adminloc

La nouvelle saison du Prix des Lecteurs est lancée !

Vous avez été nombreux, l'an dernier, à participer au Prix des Lecteurs et nous vous en remercions. Nous espérons que cette année vous serez tout aussi nombreux et que les livres choisis vous feront découvrir des univers vers lesquels vous ne vous seriez pas forcément tournés.

Comme l'an dernier, les romans, sélectionnés par le comité de bibliothécaires, sont au nombre de 5. Pour pouvoir participer à la première phase du Prix, vous devez lire les 5 romans (vous avez jusqu'en mars pour les lire) et ensuite les classer dans l'ordre de préférence, selon vos goûts et votre sensibilité.

Voici les 5 romans ainsi qu'un petit résumé de chaque pour vous donner encore plus envie de les découvrir :

- "Bénie soit Sixtine" Maylis Adhémar : 

Sixtine, jeune femme très pieuse, rencontre Pierre- Louis, en qui elle voit un époux idéal, partageant les mêmes valeurs qu’elle. Très vite, ils se marient dans le rite catholique traditionnel et emménagent à Nantes. Mais leur nuit de noces s’est révélée un calvaire, et l’arrivée prochaine d’un héritier, qui devrait être une bénédiction, s’annonce pour elle comme un chemin de croix. Jusqu’à ce qu’un événement tragique la pousse à ouvrir les yeux et à entrevoir une autre vérité.

- "Le syndrome de l'accent étranger" de Mariam Sheik Fareed : 

Désiré, balayeur de la Ville de Paris, trouve dans le métro une sacoche oubliée, contenant un ordinateur. Et lorsqu’il découvre à l’écran les premières pages d’un roman, cette lecture réveille en lui un enthousiasme bien enfoui depuis son départ de la lointaine île Maurice. Cet immigré à la vie humble, qui connaît les mots mais ne sait pas bien les écrire, sollicite l’aide de Marie, une bénévole en association, pour adresser un courrier des plus audacieux à l’auteur : l’ordinateur ne lui sera restitué que s’il donne une suite à l’histoire.

- "Danse avec la foudre" Jérémy Bracone : 

Figuette est ouvrier et père célibataire de la petite Zoé depuis que sa femme, Moïra, imprévisible et passionnée, a fugué. L’été arrive et l’usine qui l’emploie menace de fermer, il n’aura pas les moyens d’emmener sa fille en vacances comme il l’avait promis. Pour séduire Moïra, il avait été capable des plus belles folies. Pour la reconquérir et ne pas décevoir sa fille, il va aller encore plus loin.

- "Le passeur" Stéphanie Coste : 

Quand on a fait, comme le dit Seyoum avec cynisme, « de l’espoir son fonds de commerce », qu’on est devenu l’un des plus gros passeurs de la côte libyenne, et qu’on a le cerveau dévoré par le khat et l’alcool, est-on encore capable d’humanité ? C’est toute la question qui se pose lorsque arrive un énième convoi rempli de candidats désespérés à la traversée. Avec ce convoi particulier remonte soudain tout son passé : sa famille détruite par la dictature en Érythrée, l’embrigadement forcé dans le camp de Sawa, les scènes de torture, la fuite, l’emprisonnement, son amour perdu…

- "Aurore" Bertrand Touzet : 

Portrait d'une femme d'aujourd'hui, infirmière, la presque quarantaine, dans les Pyrénées, touchée en plein cœur par la requête d'un vieil homme souffrant d'Alzheimer. Un roman juste qui puise dans l'air du temps ses thèmes humanistes : la solidarité des cœurs, la nécessaire interaction des générations...

Go to top