Aller au contenu principal
Ajouter une sélection

ACTUALITÉS

Vous trouverez ici des articles à propos de la vie de la bibliothèque.

Les titres du Comithé-lecture du 4 novembre 2022

Ce vendredi 4 novembre, le comithé lectures s'est réuni pour partager un bon thé et surtout quelques lectures adorées. Voici donc les titres des livres aimés:

- Tremblement de terre. Larif Marsik

Istanbul, 17 août 1999. Un tremblement de terre d’une force inouïe décime la région. 
Sous les décombres, le commissaire Orkan Ekinci découvre le cadavre d’une jeune homme, la gorge tranchée. De toute évidence, le corps a été placé là pour faire croire à une mort accidentelle. Orkan cherche alors à faire la lumière sur ce meurtre et exploite toutes les pistes : règlement de comptes ? Maffya ? Islamistes ? Sa route croisera Sibel, infirmière franco-turque en mission pour la Croix-Rouge, et Mehmet, dealer allemand aux mains de la maffya. 
Ensemble, ils affronteront le chaos. Ce roman haletant plonge le lecteur dans le quotidien d’une ville en proie à la confusion et à la corruption, où des personnages déroutés évoluent dans une atmosphère marquée par la violence et le désespoir.

- Roseanna. Maj Sjowall/ Per Walhoo

Le cadavre dénudé d'une jeune inconnue est retrouvé dans un canal proche de la petite ville de Motala. La victime semble avoir été violée. Martin Beck, de la criminelle de Stockholm, est envoyé en renfort auprès de l'équipe locale chargée de l'enquête. Longtemps, les investigations piétinent, mais si Beck est un bon flic, c'est parce qu'il possède « les trois qualités les plus importantes indispensables à un policier : il est têtu, il est logique et il est d'un calme absolu ». Sans oublier qu'il est patient, incroyablement patient... Maj Sjöwall et Per Wahlöö, ont écrit, entre 1965 et 1975, une série de dix romans mettant en scène l'enquêteur Martin Beck et son équipe.

- Le cercle des loups. Nicholas Evans.

Hope, petite ville du Montana, est en ébullition. Un loup a dévoré un chien, celui de la fille de Buck Calder, une des personnalités les plus en vue de la localité. La vieille querelle qui oppose les éleveurs, qui se sentent menacés, et les défenseurs des loups est à son paroxysme.
C'est à ce moment qu'arrive Helen Ross, jeune zoologiste de 29 ans, chargée par le service de protection des loups de capturer les animaux pour les munir de colliers émetteurs. Les éleveurs, avec à leur tête Buck Calder, s'opposent à cette mission, sabotent le travail d'Helen et abattent les loups qui s'aventurent sur leurs terres.
Helen trouvera en Luke Calder, fils de Buck, un précieux allié mais elle devra affronter la haine de toute une communauté qui se chargera de lui rappeler que l'homme est parfois un loup pour l'homme.

- Trouver refuge. Christophe Ono-Dit-Biot

Tout est allé très vite : d'abord des gestes d'intimidation, puis des menaces directes. Un soir, Sacha et Mina décident de fuir la France avec leur petite fille Irène. Ils laissent derrière eux un pays qui a plongé dans le nationalisme, l'ignorance et l'intolérance, dirigé par un nouveau président qui a lancé des hommes après eux. Quel secret explosif veut-il protéger ? Pour se mettre à l'abri, ils ont le projet insensé de rejoindre le mont Athos, sanctuaire érigé de monastères fortifiés où l'on vit encore selon les règles byzantines. Il est interdit aux femmes depuis le XIᵉ siècle, mais il a toujours protégé ceux qui y cherchaient refuge. Brutalement séparé de Mina, Sacha s'y retrouve avec sa fille, qui découvre, émerveillée, les rites et les récits de cet éden bordé par la Méditerranée ainsi que les joies prodiguées par une nature grandiose. Mais le danger les guette à tout instant. Déterminée à tenter l'impossible, Mina parviendra-t-elle à sauver sa famille ? Ode lumineuse à la transmission d'un père à sa fille, bouleversant portrait de femme, ce roman est une invitation à embrasser l'amour et les livres, la nature et la beauté. Il célèbre aussi magnifiquement l'Histoire et les histoires dont nous sommes faits.

- L'été où tout a fondu. Tiffany Mac Daniel

Été 1984 à Breathed, Ohio. Hanté par la lutte entre le bien et le mal, le procureur Autopsy Bliss publie une annonce dans le journal local : il invite le diable à venir lui rendre visite. Le lendemain, son fils Fielding découvre un jeune garçon à la peau noire et aux yeux d’un vert intense, planté devant le tribunal, qui se présente comme le diable en personne. Cet enfant à l’âme meurtrie, heureux d’être enfin le bienvenu quelque part, serait-il vraiment l’incarnation du mal ? Dubitatifs, les adultes le croient en fugue d’une des fermes voisines, et le shérif lance son enquête. Se produisent alors des événements étranges qui affectent tous les habitants de Breathed, tandis qu’une vague de chaleur infernale frappe la petite ville.

- La croix et le croissant. François Taillandier

A travers trois personnages, l'empereur Héraclius, Dagobert 1er et le calife Omar, revivez l'an 639 de l'ère chrétienne : personne n'aurait pu prévoir la fulgurante expansion de l'Islam, qui allait ensuite créer une civilisation originale sur les bords de la vieille mer romaine. Ces personnages, souvent stylisés ou mythifiés par l'historiographie ou la légende, revivent ici tels qu'ils furent : des hommes de chair et de sang, en proie à des rêves, à des ambitions, à des passions, à des doutes, à des peurs, jetés dans des événements dont ils peinent souvent à comprendre les enjeux.

-Murmurs. Tignous

Ils sont détenus, gardiens, avocats, médecins ou visiteurs. Pour le meilleur et pour le pire, ils partagent un temps le même espace, fait de béton et de métal. Pour le meilleur et pour le pire, ils vivent ensemble. Et derrière ces murs, ce sont des histoires d’amour, d’amitié, de rébellion, des drames qui se nouent. Des tranches de vie que TIGNOUS nous raconte dans ce reportage dessiné poignant. Enquête, témoignages, correspondances, interviews, l'auteur nous emmène en immersion dans quelques-uns des plus grands centres pénitentiaires de France. Il nous montre comment l’humanité parvient à subsister quoi qu’il arrive, révélant au grand jour ces histoires dont on entend habituellement que les murmures...TIGNOUS, qui avait découvert le dessin d’audience et obtenu la Carte de la Presse Judiciaire à l’issu du Procès Colonna, était passionné par l’univers judiciaire et avait notamment deux projets de livres issus d’audiences sur les Prud’hommes et les femmes battues qui lui tenaient particulièrement à cœur. Génie du dessin, il se révèle une fois encore dans cette œuvre posthume en artiste engagé, humaniste et social.

- Une soif de livres et de liberté. Janet Skeslien Charles

Odile Souchet, vingt ans à peine, s’épanouit dans son travail à la Bibliothèque américaine de Paris, où elle côtoie la fameuse directrice Dorothy Reeder. Lorsque la Seconde Guerre mondiale éclate, la jeune femme risque de tout perdre, y compris sa chère Bibliothèque. Alors que les nazis envahissent Paris, Odile et ses amis s’engagent dans la Résistance avec leurs propres armes : les livres.
Inspiré de la vie de ces amoureux des mots qui ont pris le risque d’aider leurs lecteurs juifs, Une soif de livres et de liberté explore la géographie des sentiments, les conséquences de choix irréversibles et nous enseigne comment le courage peut surgir en des circonstances et des lieux inattendus.

Bonne lecture!

Les titres du Comithé lectures

Comithé lectures

Ce vendredi 7 octobre, le comithé lectures a eu lieu dans une ambiance très conviviale. Les participants sont revenus sur la venue de l'autrice lauréate du Prix des lecteurs corréziens, Maylis Adhémar, pour son livre "Bénie soit Sixtine". Ce livre avait suscité lors de la rencontre, de nombreuses questions de la part des lecteurs; les participants au thé-lecture en ont reparlé ce jour et ont émi le souhait de voir ce livre largement lu, eu égard au thème dont il traite et dont on ne parle jamais. Outre ce débat, des coups de coeur littéraires ont été partagés: en voici le contenu:

- Jean-Pierre Lacombe - Et le soir tomba, une fois de plus.

Depuis Lo dever del vaure, paru à ces éditions et qui lui valut le prix Jaufre Rudel, Jean-Pierre Lacombe nous a donné à lire bonne œuvre dans notre langue. ( Et je ne parle pas de son œuvre en français qu'il dévide aussi de bon fil.) Des nouvelles, parues sous le titre Daus vistons dins la nuech, des traductions (celle de The pearl de John Steinbeck, celle de Du loup et de la biche de Luc de Goustine) et aujourd'hui ce nouveau livre de sa poésie.
Car avant tout, comme d'évidence, comme de nécessité, et d'ailleurs se fît-il prosateur, Jean-Pierre Lacombe est poète.

 

- Tiffany Tavernier - L'ami.

Thierry, assiste sidéré à l'arrestation de son voisin et unique ami, Guy Delrie, un samedi matin en apparence ordinaire. Il est sous le choc quand il apprend que son ami est accusé d'être le tueur de fillettes qui sévit depuis des années dans la région.

Oscillant entre colère, déni et chagrin devant cette accusation monstrueuse, Thierry veut comprendre comment il a pu ignorer la vraie nature de son ami. Il plonge dans ses souvenirs d'enfance, marqués par la violence et la solitude, lors d’une longue quête bouleversante qui illustre la fragilité de la frontière entre amitié et solitude.

 

- Leonor De Recondo. Revenir à toi.

Lorsqu'elle reçoit ce message, Magdalena n'hésite pas, elle part vers l'adresse indiquée, une maison éclusière, dans le Sud-Ouest.
Comédienne de talent, Magdalena a vécu sans rien savoir de sa mère, Apollonia, disparue depuis trente ans. Mais aujourd'hui, son cœur est à nu. D'abord impossible, le dialogue se fait gestes et chuchotements. Puis, au fil du voyage qui ramène mère et fille à leurs enfances peuplées d'absences, se dévoile un secret.

 

- Tom Franklin. Dans la colère du fleuve.

Mississippi, 1927. Gonflé par les pluies diluviennes, le fleuve menace de détruire les digues qui protègent la région et d'engloutir le petit hameau de Hobnob, où les agents fédéraux Ted Ingersoll et Ham Johnson enquêtent sur la disparition de deux collègues venus arrêter un trafiquant d'alcool.

Au coeur de ce paysage d'apocalypse, ils découvrent un bébé abandonné, qu'Ingersoll - lui-même orphelin - confie par hasard à Dixie Clay Holliver. Sans se douter que la jeune femme est le plus grand bootlegger du comté, et peut-être la dernière aussi à avoir vu les deux agents en vie...

 

- Karl Marlantes. Faire bientôt éclater la terre.

Fuyant l’oppression russe du début du XXe siècle, trois jeunes Finlandais, Ilmari, Matti et leur soeur Aino, émigrent aux États-Unis, dans une colonie de bûcherons prèsde la Columbia River.
Abattre les arbres de la région se révèle une activité lucrative pour les patrons, d’autant qu’aucune loi ne protège les ouvriers. L’impétueuse Aino décide donc d’organiser un embryon de syndicat et lance une série de grèves violemment réprimées, tandis que ses frères tentent de bâtir leur nouvelle existence.
Au fil des ans, entre amours parfois tragiques, épreuves et rêves brisés, la fratrie va poursuivre sa quête d’une vie meilleure.
Saisissante de vérité, cette saga familiale raconte aussi bien les beautés de la forêt primaire et les ravages causés par son exploitation que les combats d’une génération entière en proie aux remous d’une Amérique qui se construit à toute vitesse. 

 

- Carole Fives - Quelque chose à te dire.

Elsa Feuillet, jeune écrivaine, admire l'oeuvre de la grande Béatrice Blandy, disparue prématurément. Cette femme dont elle a lu tous les livres incarnait la réussite, le prestige et l'aisance sociale qui lui font défaut. Lorsque Elsa rencontre le veuf de Béatrice Blandy, une idylle se noue. Fascinée, elle va peu à peu se glisser dans la vie de sa romancière fétiche, et explorer son somptueux appartement parisien - à commencer par le bureau, qui lui est interdit...Jeu de miroirs ou jeu de dupes ? Carole Fives signe avec Quelque chose à te dire un thriller troublant.

- Lydie Salvayre. - Rêver debout

Une femme d’aujourd’hui interpelle Cervantes, génial inventeur de Don Quichotte, dans une suite de quinze lettres. Tour à tour ironique, cinglante, cocasse, tendre, elle dresse l’inventaire de ce que le célèbre écrivain espagnol a fait subir de mésaventures à son héros pourfendeur de moulins à vent.
Convoquant ainsi l’auteur de toute une époque pour mieux parler de la nôtre, l’autrice de Pas pleurer brosse le portrait de l’homme révolté par excellence, animé par le désir farouche d’agrandir une réalité étroite et inique aux dimensions de son rêve de justice.

 

-Ito Ogawa. La papeterie Tsubaki.

Hatoko a vingt-cinq ans et la voici de retour à Kamakura, dans la petite papeterie que lui a léguée sa grand-mère. Le moment est venu pour elle de faire ses premiers pas comme écrivain public, car cette grand-mère, une femme exigeante et sévère, lui a enseigné l'art difficile d'écrire pour les autres.
Le choix des mots, mais aussi la calligraphie, le papier, l'encre, l'enveloppe, le timbre, tout est important dans une lettre. Hatoko répond aux souhaits même les plus surprenants de ceux qui viennent la voir?: elle calligraphie des cartes de vœux, rédige un mot de condoléances pour le décès d'un singe, des lettres d'adieu aussi bien que d'amour. A toutes les exigences elle se plie avec bonheur, pour résoudre un conflit, apaiser un chagrin.
Et c'est ainsi que, grâce à son talent, la papeterie Tsubaki devient bientôt un lieu de partage avec les autres et le théâtre de réconciliations inattendues."

 

- Yasmina Khadra. Les vertueux.

J'ai vécu ce que j'avais à vivre et aimé du mieux que j'ai pu. Si je n'ai pas eu de chance ou si je l'ai ratée d'un cheveu, si j'ai fauté quelque part sans faire exprès, si j'ai perdu toutes mes batailles, mes défaites ont du mérite - elles sont la preuve que je me suis battu.Algérie, 1914. Yacine Chéraga n'avait jamais quitté son douar lorsqu'il est envoyé en France se battre contre les "Boches". De retour au pays après la guerre, d'autres aventures incroyables l'attendent. Traqué, malmené par le sort, il n'aura, pour faire face à l'adversité, que la pureté de son amour et son indéfectible humanité.Les Vertueux est un roman majeur, la plus impressionnante des oeuvres de Yasmina Khadra.

- Line Papin. Une vie possible.

Line a vingt-quatre ans, et pour la première fois de sa vie, elle tombe enceinte. Quelle joie, se dit-elle, et quelle surprise : dans son ventre, il y a deux poches, des jumeaux. Tandis que la pandémie plonge le monde dans la crainte et dans la mort, Line observe son corps se transformer pour créer deux avenirs. À ses yeux, tout est un rêve : elle découvre le territoire inconnu de la maternité. Pourtant, à la clinique, on lui apprend bientôt que les fœtus n’ont pas tenu. Il faut les retirer.
Cette interruption de grossesse bouscule tout : son esprit, son corps, son couple. Elle prend conscience de la fragilité de nos vies, du hasard de nos naissances et du silence qui entoure les femmes.
De retour à Paris, un an plus tard, elle est de nouveau enceinte. Au fond d’elle, Line sent qu’elle a changé. L’allégresse et la candeur de la première fois sont remplacées par une grande détresse. Elle se sent incapable de porter la vie et de donner naissance à un être dans une telle angoisse. Elle décide d’avorter.

A très bientôt!

 

 

Les titres du Comithés lecture

Comithé lecture

Ce vendredi 2 septembre, le comithés lecture s'est déroulé à la médiathèque et a fait sa rentrée. Dans une bonne ambiance, chacun a pu partager ses coups de coeur littéraires ou simplement écouter les autres participantset glaner des idées de lecture. Vous trouverez ci-dessous les titres évoqués lors de ce thé-lectures.

- La maison dans les dunes. Vonne Van Der Meer. 

Les vacanciers se succèdent, leurs histoires défilent et transforment la maison en théâtre de vie. Un couple répare son amour, une femme en pleine convalescence retrouve goût à la vie. Les destins se construisent ou se déchirent sous la pulsion des embruns.

- L'anarchiste qui s'appelait comme moi. Pablo Martin Sanchez.

Un jour de désœuvrement, Pablo Martín Sánchez tape son nom dans un moteur de recherche. Par le plus grand des hasards, il se découvre un homonyme au passé héroïque : un anarchiste, condamné à mort en 1924. Férocement intrigué, il se pique au jeu de l’investigation et cherche à savoir qui était… Pablo Martín Sánchez le révolutionnaire. Happé, l’auteur se fond dans cette destinée tourbillonnante et picaresque, alternant le récit d’une épopée révolutionnaire dans le Paris des années 1920 où les faubourgs de Belleville abritent d’ardents imprimeurs typographes, et celui d’une jeunesse aventureuse en Espagne jusqu’à les faire converger en un dénouement… tragique. Épique, virevoltant, espiègle et foisonnant, L’anarchiste qui s’appelait comme moi dresse le portrait à la fois réaliste et rêvé des utopies montantes du tournant du XXe siècle, dans l’esprit des grands romans populaires où l’amitié, la trahison, l’amour et la peur sont les rouages invisibles qui font tourner le monde.

- Le radis de crystal. Mo Yan

Dans l’univers fruste d’une campagne chinoise, un enfant vagabond qui ne communique jamais par la parole s’émeut d’une caresse, d’un crépitement, de brèves émotions furtives : à travers son regard, les sons, les odeurs, les matières et les couleurs prennent une intensité poétique poignante. En un monde d’adultes terre à terre, les descriptions de Mo Yan sont encore plus charnelles et émouvantes et les rapports entre les humains décrits dans leur plus grande tendresse comme dans leur plus grande cruauté."

- Cités à la dérive. Stratis Tsirkas.

Printemps 1942, l'armée allemande est aux portes de Moscou et de Leningrad. Au Proche-Orient, la Grèce est occupée. Manos Simonidis, jeune sous-lieutenant idéaliste exilé à Jérusalem, brûle d'envie de reprendre les armes pour sauver sa patrie de l'Allemagne nazie. Planqué dans le grenier d'une pension qu'il ne quitte qu'à la nuit tombée, il nous embarque dans une Jérusalem cosmopolite, politique et sensuelle.

- L'espérance est ma patrie. Franck Pavloff

Dans le train qui le mène à Narva, au nord-ouest de l'Estonie, le généalogiste Stig Nyman, dépêché depuis Stockholm, espère retrouver la trace d'un certain Toomas Luutos. Né dans cette même ville en 1918, ce collectionneur et faussaire de génie a laissé un héritage conséquent, et seule une recherche successorale dira s'il a des descendants.
En plongeant dans sa généalogie, Nyman découvre l'histoire tourmentée d'un pays qui fut un des terrains de bataille du XXe siècle, passé du joug nazi à la domination soviétique, territoire à l'identité fluctuante et aux frontières poreuses, dont le legs pèse autant que celui d'un père à ses enfants, même par-delà la mort.

-La chair de sa chair. Claire Favan

L'amour maternel est infini dit-on...

Moira O'Donnell, derrière le feu des boucles rousses et l'énergie inépuisable, est une femme qui lutte pour garder la tête hors de l'eau. Ce sont trois gamins livrés à eux-mêmes et autant de boulots cumulés pour les nourrir. Ce sont des pères absents : le premier est incarcéré pour longtemps, croit-elle, et le second s'est suicidé. C'est la solitude d'une mère de famille dure au mal qui se bat, tombe et renaît. Pour ses enfants. Et avec eux. Chaque semaine, elle achète un ticket de loterie en rêvant à une vie meilleure. Mais les services sociaux ont d'autres projets pour elle...

- Femmes en colère. Matthieu Ménégaux

Cour d’assises de Rennes, juin 2020, fin des débats : le président invite les jurés à se retirer pour rejoindre la salle des délibérations. Ils tiennent entre leurs mains le sort d’une femme, Mathilde Collignon. Elle est accusée d’un crime barbare, qu’elle a avoué, et pourtant c’est elle qui réclame justice. Dans cette affaire de vengeance, médiatisée à outrance, trois magistrats et six jurés populaires sont appelés à trancher : avoir été victime justifie-t-il de devenir bourreau ? Neuf hommes et femmes en colère doivent choisir entre punition et pardon.

- Coeur du Sahel. Djaïli Amadou Amal

Faydé vit dans les montagnes dans l’extrême-nord du Cameroun. Pour que sa mère, ses frères et sa sœur ne soient pas dans le besoin, son beau-père ayant disparu au cours d’une razzia de Boko Haram, la jeune adolescente décide de partir à Maroua, la ville la plus proche, où elle sera domestique. Comme ses comparses, elle devra se faire à sa nouvelle vie, citadine et difficile pour les filles. Mépris de classe, mauvais traitements, viols… Comment Faydé parviendra-t-elle à se frayer son chemin dans un environnement, où son destin semble tracé à l’avance ?

- Les mots immigrés. Erik Orsenna.

À l’heure où revient le débat sur l’identité, avec des opinons opposées de plus en en plus violentes, Erik Orsenna a voulu, par la voie du conte commencée avec sa  Grammaire est une chanson douce, raconter l’histoire de la langue française. Pour une telle ambition, le savoir lui manquait. Bernard Cerquiglini, l’un de nos plus grands linguistes et son ami de longue date, a bien voulu lui apporter ses lumières aussi incontestées que malicieuses.
  Et nous voilà partis, deux millénaires en arrière, chez nos ancêtres les Gaulois dont les mots sont bientôt mêlés de latin, puis de germain. Avant l’arrivée de mots arabes, italiens, anglais... Un métissage permanent où chaque langue s’enrichit d’apports mutuels.
  Jusqu’à ce que déferle une vague de vocables dominateurs nés de la mondialisation économique et inventés pour son service. Ce globish aura-t-il raison de la diversité linguistique, aussi nécessaire à nos vies que cette biodiversité dont nous avons appris à reconnaître l’importance capitale, et la fragilité ?

- Fatale. Jean-Patrick Manchette.

Ceci est un roman noir. C'est l'histoire d'une tueuse professionnelle, solitaire et aliénée, qui fait son oeuvre sanglante. C'est l'histoire d'un contrat inhabituel, dans une ville pourrie par le fric.

-Chien 51. Laurent Gaudé

C’est dans une salle sombre, au troisième étage d’une boîte de nuit fréquentée du quartier RedQ, que Zem Sparak passe la plupart de ses nuits. Là, grâce aux visions que lui procure la technologie Okios, aussi addictive que l’opium, il peut enfin retrouver l’Athènes de sa jeunesse. Mais il y a bien longtemps que son pays n’existe plus. Désormais expatrié, Zem n’est plus qu’un vulgaire “chien”, un policier déclassé fouillant la zone 3 de Magnapole sous les pluies acides et la chaleur écrasante.
Un matin, dans ce quartier abandonné à sa misère, un corps retrouvé ouvert le long du sternum va rompre le renoncement dans lequel Zem s’est depuis longtemps retranché. Placé sous la tutelle d’une ambitieuse inspectrice de la zone 2, il se lance dans une longue investi­gation. Quelque part, il le sait, une vérité subsiste. Mais partout, chez GoldTex, puissant consortium qui assujettit les pays en faillite, règnent le cynisme et la violence. Pourtant, bien avant que tout ne meure, Zem a connu en Grèce l’urgence de la révolte et l’espérance d’un avenir sans compromis. Il a aimé. Et trahi.

Nouveau fonds Young Adult

La médiathèque s'est dotée récemment d'un fonds "Young adult". La littérature pour jeunes adultes peut comprendre tant des romans fantasy qui puise dans les plus anciens textes et genres comme les contes et les légendes, avec quelques touches de magie, que des romances et histoires de vie. Destinés aux jeunes de 14 ans et plus, les livres pour jeunes adultes peuvent aussi toucher un plus large public, des personnes plus âgées, malgré l'appellation "Young adult". On pourra trouver les romans "Grisha" de Leig Bardugo, versant dans le fantastique, mais aussi des livres comme "Cœurs et âmes", de Colleen Hoover, des histoires de vie, des romances plutôt dans le domaine psychologique. Le fonds "Young adult" est situé au premier étage de la médiathèque entre les romans pour adolescents et les livres documentaires. N'hésitez pas à demander des renseignements à vos bibliothécaires!

Un vernissage réussi !

Vernissage Photographie Exposition

Vendredi 1er juillet le vernissage de l'exposition de Jean-Michel Caspar "Uzerche, un certain regard" s'est déroulé dans une ambiance joyeuse et sympathique. Olivier Payrat, musicien, a joué deux pièces de Gaulcem Faydit pour notre plus grande joie. Quant à l'exposition, elle a déjà du succès. Les photographies, en majorité noir et blanc mettent en scène la cité uzerchoise et restituent des lieux, soit oubliés soit tellement soumis au regard que le quidam ne les voit plus.... Une belle façon de découvrir, ou de redécouvrir Uzerche. L'exposition est visible jusqu'au samedi 3 septembre inclus. N'hésitez pas, venez nombreux !

Rencontre avec une autrice

Corinne Dreyfuss, lauréate du Prix de l'Album jeunesse, organisé par la Bibliothèque Départementale, est venue à la rencontre des élèves de Moyenne Section à l'école des Buges d'Uzerche. Elle a lu l'album "Transformer un loup", pour lequel elle a obtenu le prix, mais également d'autres de ses albums. Puis elle a fait découvrir aux enfants, comment "fabriquer un loup" à l'aide de papiers déchirés et de gommettes, activité à laquelle les élèves ont pris un vrai plaisir.

Les enfants avaient aussi réalisé pour Corinne Dreyfuss avec l'aide de Muriel (médiathèque), Amélie et Marie (Ecole des Buges) une œuvre collective, sous forme de triptyque reprenant l'histoire de la chenille dans une pomme qui devient papillon, cadeau que Corinne Dreyfuss a accepté avec joie! Une belle rencontre en ce jeudi pluvieux qui a réjoui les petits et les grands aussi!

    Maylis Adhémar, avec son roman "Bénie soit Sixtine", est lauréate 2022 du Prix des Lecteurs Corréziens.

     L'auteure sera présente à la médiathèque la dernière semaine de septembre, pour rencontrer ses lecteurs. Nous vous tiendrons au courant de la date précise ultérieurement.

     Nous remercions les lecteurs qui ont participé au Prix car ils ont été très nombreux classant de nouveau notre médiathèque en tête des bibliothèques de Corrèze participantes.

Prix de l'album Jeunesse

Les lauréats 2022 du Prix de l'album jeunesse, orgainsé par la Bibliothèque Départementale, sont :

Dans la catégorie des 5-7 ans, Frédéric Laurent avec "Le grignoteur" et dans la catégorie des 2-4 ans, Corinne Dreyfuss avec "Transformer un loup".

Un des enfants du Relais d'Accueil Petite Enfance (RAPE) a été tiré au sort et gagne ainsi le livre dédicacé de Corinne Dreyfuss. De plus, comme il s'agit de la 25ème édition de ce Prix, la Bibliothèque Départementale a décidé de "marquer" cet anniversaire. Et notre médiathèque a été choisie pour y participer. Ainsi, jeudi 23 juin à 14h30, les élèves de Moyenne Section de l'école des Buges pourront rencontrer l'auteure Corinne Dreyfuss, parler avec elle de son livre mais aussi participer à une activité qu'elle leur aura concoctée

Les bibliothécaires à l'école...

Ecole_maternelle Arts_plastiques

Vendredi 3 juin, les bibliothécaires se sont déplacées à l'école des Buges d'Uzerche pour réaliser avec les enfants de petite Section, les pièces et le mobilier d'une maison en miniature. La structure a été réalisée par les Services Techniques de la Ville d'Uzerche et les enfants ont décoré les pièces avec des éléments en bois, en tissus ou en pâte durcissante. Ce fut un très bon moment, riche d'expériences... Au fur et à mesure, les élèves rempliront la maison imaginaire d'autres réalisations qu'ils feront auprès de la maîtresse et de l'Atsem.

Les livres du Comithés-lecture du 3 juin

Comithés-Lectures Rencontre Littératures

Cette après-midi, s'est déroulé le traditionnel thé-lectures, toujours dans une très bonne ambiance, autour d'un bon thé et de petits gâteaux traditionnels du Limousin.

Voici donc la liste des livres évoqués durant ce thé-lectures:

- La Fabrique de la terreur. Frédéric Paulin.

Janvier 2011 : le peuple tunisien se soulève et « dégage » Ben Ali. C’est le début des printemps arabes. Vanessa Benlazar grand reporter, pressent que ces révolutions risquent d’être noyautées par les islamistes. Bientôt, la chute de Khadafi, la guerre en Syrie et le chaos qui s’installe lui donnent raison : un groupe venu d’Irak émerge des décombres, un groupe dont la barbarie est sans limite, aux méthodes de recrutement insidieuses, et qui prône la haine de l’Occident. A Toulouse, de son côté, Laureline Fell de la DCRI s’intéresse à un certain Merah, soupçonné de liens avec des entreprises terroristes. Mais les réformes du renseignement français ne lui facilitent pas la tâche : la France n’est pas armée pour affronter ce nouvel ennemi qui retourne ses propres enfants contre leur pays, Autant de bombes à retardement que Laureline, avec l’aide de Vanessa, va tenter de désamorcer.

Frédéric Paulin clôt ici la trilogie Benlazar qui nous mènera de Tunis à Toulouse, de Lunel à Raqqa, dessinant la carte des nouveaux réseaux terroristes qui frapperont Paris en plein cœur au cours de l’année 2015.

- La proie. Déon Meyer.

Au Cap, Benny Griessel et Vaughn Cupido, de la brigade des Hawks, sont confrontés à un crime déconcertant : le corps d’un ancien membre de leurs services, devenu consultant en protection personnelle, a été balancé par une fenêtre du Rovos, le train le plus luxueux du monde. Le dossier est pourri, rien ne colle et pourtant, en haut lieu, on fait pression sur eux pour qu’ils lâchent l’enquête.

- Dans mon jardin. Madeleine Chapsal. " Devant ce chagrin d'amour gigantesque, qui s'est abattu sur moi d'une minute à l'autre sans que rien, dans le comportement de mon amant, ni dans mon observation consciente, m'ait avertie que la trahison était en marche, j'ai tout de suite songé au tombeau.

Sans doute pour rejoindre mon bonheur d'amoureuse...

" Ne meurt pas qui veut. Tous mes comprimés avalés, je me suis retrouvée " sauvée ", c'est-à-dire prolongée dans le souffre amer du plus violent chagrin d'amour de ma vie. "

- Le linguiste était presque parfait. David Carkeet.

Quelqu'un traite Jeremy Cook de trou du cul devant la toute nouvelle et très charmante assistante du centre d'étude du langage des nourrissons où il mène ses recherches, et tout est bouleversé.

S'il n y avait que ça... mais l'affable Arthur Stiph, mystérieux collègue obsédé par l'étrange notion de contre-amitié, est retrouvé mort, assassiné, justement dans le bureau de Cook.

Et, d'un coup, ce dernier doit élucider un meurtre, rédiger une conférence insipide dont le sujet change tous les jours, devenir éminemment désirable et, plus important que tout, découvrir grâce à la linguistique bien entendu, mais aussi quelques coups tordus qui a bien pu lancer cette foutue rumeur comme quoi il serait un mauvais coup au lit.

Qui a dit que la vie d'un linguiste était un long fleuve tranquille ?

- Les recueils -maisons paysannes de France - Le Limousin.

- Le pingouin. AndréÏ Kourov.

A Kiev, Victor Zolotarev et le pingouin Micha tentent péniblement de survivre. Victor, journaliste, est sans emploi et Micha, rescapé du zoo, traîne sa dépression entre la baignoire et le frigidaire de l'appartement.

Lorsque le patron d'un grand quotidien offre à Victor d'écrire les nécrologies - les "petites croix" - de personnalités pourtant bien en vie, Victor saute sur l'occasion. Un travail tranquille et lucratif.

Mais un beau jour, les "petites croix" se mettent à mourir, de plus en plus nombreuses et à une vitesse alarmante, plongeant Victor et son pingouin neurasthénique dans la tourmente de ce monde impitoyable et sans règles qu'est devenue l'ex-Union soviétique.

- Affinités. Sarah Waters.

Pour tromper son ennui, une demoiselle de la bonne société anglaise, Margaret Prior, visite régulièrement les détenues de la prison de Millbank. Dans cette bâtisse sinistre croupissent les parias de l'ère victorienne, avorteuses, voleuses et autres criminelles, à qui elle veut apporter un peu de réconfort. Parmi elles, Selina Dawes, spirite à l'aura très particulière... En gagnant sa confiance, Margaret finit par découvrir l'étendue des pouvoirs de la jeune médium, ainsi que son incroyable histoire. Suspense, atmosphères étouffées, passions défendues et trahison, aucun des ingrédients qui font l'univers de Sarah Waters ne manque dans ce troisième roman magistralement orchestré.

- Après l'océan. Laurence Peyrin.

En avril 1912, Letta et Molly Alistair, deux jeunes sœurs rescapées du naufrage du Titanic dans lequel le reste de leur famille a péri, débarquent à New York. Molly, absente, est plongée dans un profond mutisme. Letta doit puiser très loin en elle pour survivre dans cette ville qu'elle n'aime pas. Elle trouve un poste de vendeuse dans la pharmacie apothicaire.

- Olympe de Gouges. Catel & Boquet. (Bande dessinée)

De Montauban en 1748 à l’échafaud parisien en 1793, quarante-cinq ans d’une vie féminine hors normes, et l’invention d’une idée neuve en Europe : la lutte pour les droits des femmes.

Née dans une famille bourgeoise de province, sans doute fille adultérine d’un dramaturge à particule, Marie Gouze dit Olympe de Gouges a traversé la seconde moitié du XVIIIe siècle comme peu de femmes l’ont fait. Femme de lettres et polémiste engagée, elle se distingue par son indépendance d’esprit et l’originalité parfois radicale de ses vues, s’engageant pour l’abolition de l’esclavage et surtout pour les droits civils et politiques des femmes. Opposée aux Robespierristes et aux ultras de la Révolution, elle est guillotinée pendant la Terreur.

Nouveaux romans adultes

Romans adultes

  Les bibliothécaires ont acquis des documents ces derniers temps et parmi ceux-ci, des romans adultes. Voici ci-dessous la liste de ces romans adultes que vous pouvez venir emprunter ou réserver     dès que vous le souhaiterez.

  Liste des nouveaux romans adultes

  Mardi 14 mars, les bibliothécaires d'Uzerche se rendent comme chaque trimestre à la Bibliothèque Départementale de prêt de la Corrèze, à Tulle.  Elles passent toute la journée à essayer de vous dénicher, sur les rayonnages infinis de la BDP, les documents qui vous plairont et vous    transporteront dans d'autres univers...

 Qu'il s'agisse de musique, de cinéma ou de littérature, de livres pratiques sur divers sujets, de bandes dessinées, pour petits ou grands, dévoreurs ou  gourmets, les bibliothécaires mettront leur expérience et leur professionnalisme à votre service!smiley

Bien entendu, le mercredi à l'ouverture de la médiathèque, ne vous attendez pas à trouver ces documents en rayon : non, des lutins ne sont pas venus durant la nuit pour ranger et classer ces quelques mille documents sur les rayonnages ! Il vous faudra sagement patienter jusqu'au jeudi pour découvrir les nombreux trésors ramenés de Tulle...

A très bientôt donc, 

Bibliothèquement vôtre....

Application BibAndCo®

Votre bibliothèque/Médiathèque avec vous, partout, tout le temps .
A Télécharger sur

La lettre d'information

Restez informé, souscrivez à nos lettres d'information.

Suivez le guide

Informations sur l'utilisation de votre compte adhérent

Portail CoLibris® - Copyright© 2022 - LOGIQ Systèmes. Tous droits réservés - Protection des données - Mentions Légales